Hirondelle rustique
(Hirundo rustica)


Généralités


Famille: Hirundinidés
Genre: Passereau
Migrateur (hiverne en Afrique)

Couleur: Manteau noir (scintillant de reflets bleu métallique par beau temps) et blanc (poitrine légèrement plus saumonée chez le mâle)

Tête: Rousse / noire

Queue: Longue, très échancrée

Pattes: Courtes, peu adaptées au déplacement terrestre

Période nuptiale

L'hirondelle rustique nidifie souvent dans les étables: L'association des animaux de la ferme et des arbres lui assure d'excellentes conditions de reproduction.

Fidèle à son site de reproduction, elle revient nicher tous les ans au même endroit.

La présence d'arbres est très importante puisque ce sera le seul endroit pour continuer à chasser les insectes par temps de pluie.
Sans arbres et si les intempéries persistent, elle sera contrainte de s'éloigner loin de son nid pour assurer sa propre survie.

Naissance

Le nid est souvent construit dans la charpente d'une écurie, d'une grange...

Pour façonner sa construction, l'hirondelle se sert de la boue qu'elle prélève à proximité de flaques d'eau, c'est un des rares moments où elle se pose à terre.

Cette boue, mélangée à la salive est manipulée du bout du bec de l'oiseau ce qui donne au final un bel ouvrage dont l'accès au nid se fait par le haut.

Quelques brindilles viendront s'ajouter aux finitions.

Nourriture

Trop courte sur pattes pour rechercher sa nourriture au sol, elle doit chasser les insectes en plein vol.

Les proies sont capturées soit en rasant le fil de l'eau par exemple où encore très haut dans le ciel lorsque les insectes sont portés par les masses d'airs.

Les hirondelles sont insectivores ce qui explique leur besoin de migrer à la fin de la belle saison pour retrouver leur nourriture ailée en Afrique.

Elle reviendra en France fin mars avec le retour des beaux jours... Et du printemps!




Photos





Vidéos


L'oiseau aux courtes pattes
(Télécharger)

Souvent perché sur un fil électrique
(Télécharger)