Le baguage


Il permet de suivre le trajet effectué par une espèce à travers le monde.

Ainsi une espèce migratrice baguée en Ecosse sera observée à des milliers de kilomètres pendant sa traversée migratoire vers d'autres continents.

Une bague, dotée d'un code simple et facilement repérable à la longue vue.

Une autre bague officielle du muséum d'histoire naturelle (codage plus complexe) est posée sur l'autre patte.

Les données recueillies par le bagueur font l'objet d'études scientifiques permettant de suivre la traversée migratoire ou de mieux comprendre les causes de régression d'une espèce.

Les jeunes sujets sont bagués quelques jours avant leur envol.

Il existe deux autres méthodes de traçabilité d'une espèce: Le marquage et le suivi par satellite grâce à l'accrochage d'une balise (technique plus onéreuse mais plus efficace toutefois cette dernière méthode contraint l'oiseau à porter une charge supplémentaire).




Photos