Les mangeoires


Les boules de graisses (par temps de gel et grand froid)


Suspendues contre un tronc d'arbre à 2 mètres du sol, ces boules de graisses prêtes à l'emploi sont destinées principalement aux passereaux ayant un bec fin.

Les petits oiseaux s'agrippent au filet pour consommer cette précieuse alimentation à haute teneur en lipides.

Ce type de mangeoire convient particulièrement aux insectivores.


Les pics et la sittelle ne manqueront pas de venir y faire un tour.

Les compositions sont à bases d'insectes, de baies ou de céréales.

On peut préparer soi-même ses boules de graisses en mélangeant du beurre (sans sel!) ramolli avec des graines de tournesol concassées et/ou des morceaux de fruits.

De belles observations en perspective!

Les plateaux (par temps de gel et grand froid)

Restauration collective où bon nombre d'oiseaux viennent se ravitailler.

Alimenté en céréales, on y retrouve bien évidement les granivores (verdiers, chardonnerets...)

Les mésanges fréquentent également ce type de mangeoire.

Ce type de mangeoire est apprécié par tous mais elle attire bien souvent des oiseaux de plus grande taille qui ne peuvent pas se poser sur les traditionnelles mangeoires.

Quant-aux ramasse-miettes...



Alors que les oiseaux au bec puissant réduisent en miettes les graines de tournesol et autres arachides en hauteur, voilà que surgissent de leurs buissons le discret accenteur mouchet ainsi que le joli rouge-gorge.

On les retrouve sous la mangeoire à finir les restes de céréales tombés du ciel.

Les pigeons et les tourterelles (nuls en acrobatie!) se joignent aux petits passereaux pour récupérer les restes au sol.




Photos





Vidéos


A consommer sur place... Ou à emporter!
(Télécharger)

Spectacle assuré tout l'hiver!
(Télécharger)


(Télécharger)